Partager
read more

Information à propos des artistes et des oeuvres

Détails disponibles dans le document suivant.

Conférencièr.e.s

Eloisa Aquino

Eloisa Aquino est une artiste queer brésilienne qui s’est établie à Montréal. Depuis maintenant près de 30 ans, elle fait des zines qui touchent les réalités des queer latinx, que l’on peut explorer notamment dans sa série connue « The Life and Times of Butch Dykes » (2009). Eloisa Aquino expose son fanzine « Pajubá » dans le cadre de Témoigner pour Agir, en portugais français et anglais. Elle livrera une présentation sur sa pratique du livre d’artiste lors d’une Rencontre d’artistes . Cette conférence permettra au public de développer une compréhension riche et nuancée des vécus des personnes issues de communautés sexuelles et de genres au Brésil.

Ianna Book

Ianna Book est une artiste multidisciplinaire : elle a étudié les arts plastiques et les arts visuels, et a travaillé comme designer graphique et illustratrice éditoriale. Depuis 1998, ses œuvres sont présentées dans le cadre d’expositions solos et collectives. En tant que femme trans, son art est principalement centré sur les enjeux liés à la transsexualité et à l’urbanité. Ianna Book présente son installation numérique « OK Lucid! » dans l’exposition Témoigner pour Agir. Elle livrera également une présentation sur sa pratique du travail textuel d’artistique lors d’une Rencontre d’artistes. Cette conférence permettra au public de connaitre les réactions à la fois intimes et sociales d’hommes anonymes face à son dévoilement en tant que femme transsexuelle.

Jenn Clamen

Depuis 2000, Jenn Clamen est active dans le mouvement canadien et global pour les droits des travailleuses.eurs du sexe. Sa passion et son travail sont centrés sur la mobilisation des travailleuses.eurs du sexe dans leur participation significative aux politiques et aux pratiques qui ont des impacts sur leurs vies. Elle est une membre active de Stella, un organisme montréalais pour les travailleuses.eurs du sexe depuis 2002. En 2003, elle a cofondé la Guilde canadienne du travail érotique et elle est présentement la coordonnatrice nationale de l’Alliance canadienne pour la réforme des lois sur le travail du sexe, une alliance composés de 28 groupes militant pour les droits des travailleuses.eurs du sexe au Canada. Jenn est également éducatrice dans les milieux universitaires et communautaires, où elle s’intéresse aux enjeux et les réalités qui affectent les communautés criminalisées et marginalisées, en particulier en ce qui a trait aux droits humains, aux espaces publics et à la pauvreté, aux femmes en conflit avec la loi et à la mobilisation communautaire. Jenn Clamen prendra la parole le 17 décembre lors de la table ronde intitulée « Après C-36 », à l’occasion de la Journée mondiale pour mettre fin à la violence faite aux travailleuses et travailleurs du sexe.

Kevin Crombie

Kevin Crombie est un artiste et auteur établi au Québec. Il a milité dans la scène queer à Toronto et Halifax dans les années 1980, et utilise maintenant l’écriture comme activisme. Son livre d’artiste « Gloss  » sera exposé dans le cadre de l’exposition Témoigner pour Agir. Kevin Crombie livrera une présentation sur sa pratique du livre d’artiste queer lors d’une Rencontre d’artistes . Il y partagera sa compréhension des luttes collectives et personnelles menées pour la défense des droits des communautés gaies comme étant à la fois politique et expérientielle.

Marilou Gagnon

Marilou Gagnon est professeure agrégée à l’École des sciences infirmières de l’Université d’Ottawa. Elle s’intéresse aux questions liées à la criminalisation, la stigmatisation et la discrimination vécues par les personnes vivant avec le VIH, ainsi qu’aux questions liées au corps, à la technologie et à la justice sociale. Elle milite présentement à Ottawa, où un site d’injection supervisé illégal s’est implanté. Dans le cadre de Témoigner pour Agir, elle présentera une œuvre regroupant des cartographies corporelles, réalisées par des femmes de la Communauté internationale des femmes vivant avec le VIH (ICW+), à propos de l’expérience avec les traitements antirétroviraux et leurs effets secondaires. Marilou Gagnon participera en tant que conférencière à la « Journée d’étude : L’art communautaire et engagé : actions culturelles, sociales et politiques  » pour y discuter de la production et de la réception de l’œuvre Mon corps, mon histoire.

Daniel-Claude Gendron

Daniel-Claude Gendron a un parcours académique qui l’a emmené à s’intéresser au dessin, au théâtre, à l’écriture dramatique et à la télévision. Depuis qu’il a appris qu’il est séropositif au VIH, il a orienté ses efforts dans les arts et dans sa communauté. Dans le cadre de l’exposition Témoigner pour Agir, il présente, en collaboration avec la COCQ-SIDA, une œuvre collective qui a été créée en 2007 lors d’un atelier réservé aux personnes vivant avec le VIH. Daniel-Claude Gendron participera en tant que conférencier à la « Journée d’étude : L’art communautaire et engagé : actions culturelles, sociales et politiques  » pour y discuter de la production et de la réception de l’œuvre Je t’aime.

Tracy Gregory

Tracy Gregory est la fondatrice du collectif Sex Workers Advisory Network de Sudbury (SWANS), et la coordonnatrice du développement de l’aide entre les pairs qui ont une expérience de travail du sexe. SWANS est l’organisme communautaire instigateur derrière le projet d’art communautaire ArmHer. Tracy Gregory participera en tant que conférencière à la « Journée d’étude : L’art communautaire et engagé : actions culturelles, sociales et politiques  » pour y discuter de la production et de la réception de l’œuvre Land of My Body.

Shan Kelley

Shan Kelley est un artiste visuel albertain établi à Montréal, queer et séropositif. Il est membre du groupe Visual AIDS qui utilise l’art pour combattre la stigmatisation liée au VIH/sida. Depuis qu’il a reçu un diagnostic de séropositivité au VIH en 2009, il utilise l’art comme action militante. Ses œuvres Count me out  et Growing Concerns seront exposées dans le cadre de Témoigner pour Agir. Shan Kelley livrera une présentation sur sa pratique du travail textuel artistique lors d’une Rencontre d’artistes. Il y partagera sa compréhension des enjeux traversant le vécu des personnes vivant avec le VIH et de sa propre séropositivité.

Ins A Kromminga

Ins A Kromminga vit à Berlin et détient une maîtrise en Beaux-Arts de l’Université Tulane (Nouvelle-Orléans, États-Unis). Militant pour les droits des personnes intersexes, son travail artistique vise à sensibiliser les publics aux enjeux que vivent les personnes intersexes. Témoigner pour Agir présente une œuvre unique : un dessin multimédia en installation créé in situ dans le Studio 1 de la Maison de la culture Frontenac où l’exposition a lieu. Ins A Kromminga livrera la conférence de clôture de l’exposition, intitulée : « Voix intersexes : s’élever de la honte du stigma et du mutisme », qui offrira une historique de l’émergence sociale et culturelle des perspectives de personnes intersexes, et à travers son art illustrera la vivacité de ce nouveau mouvement social.

Viviane Namaste

Viviane Namaste est professeure à l’Institut Simone de Beauvoir et Titulaire de la Chaire de recherche en VIH/sida et santé sexuelle de l’Université Concordia. Elle s’intéresse aux limites des connaissances et met de l’avant comment les sciences sociales critiques permettent une meilleure représentation de populations qui, comme les personnes trans ou bisexuelles, n’ont pas été prises en compte dans les études épidémiologiques et de santé publique traditionnelle. Viviane Namaste participe en tant que paneliste lors d’une table ronde qui souligne la Journée internationale pour mettre fin à la violence envers les personnes qui exercent le travail du sexe, le 17 décembre, « Après C-36 ».

Richard Sawdon Smith

Le photographe britannique Richard Sawdon Smith est professeur et artiste ouvertement séropositif au VIH. Son travail photographique consiste principalement en la création d’autoportraits qui constituent une autobiographie. Deux de ses autoportraits sont exposés dans le cadre de Témoigner pour Agir et décrivent en quelque sorte à quoi ressemble la vie d’une personne séropositive et gaie. Richard Sawdon Smith livrera la conférence d’ouverture de l’exposition, intitulée « Immersion dans le corps séropositif, politique et représentation. Perspective personnelle », qui soulignera la Journée internationale le lutte contre le VIH/sida. Il offrira une rétrospective des deux dernières décennies, marquées par la création d’images explorant la vie avec le VIH, d’un premier diagnostic dans les années 1990 avant l’existence d’une médication efficace, à la survie et la vie avec une charge virale indétectable.

Chloé Surprenant

Chloé Surprenant est peintre et photographe. Elle vit et travaille à Montréal et à Amsterdam. Sa démarche artistique s’articule dans la représentation d’humains – elle s’inspire notamment de reportages photographiques afin de trouver moyen d’évoquer les émotions et rendre hommage aux personnes oubliées. Avec l’organisme Stella l’amie de Maimie, Chloé Surprenant a créé « La Pièce Rose », exposée dans le cadre de Témoigner pour Agir. Elle participera en tant que conférencière à la « Journée d’étude : L’art communautaire et engagé : actions culturelles, sociales et politiques » pour y discuter de la production et de la réception de cette œuvre.

Sasha Van Bon Bon

Sasha Van Bon Bon, de son nom d’artiste, est co-fondatrice de la troupe de cabaret-théâtre Operation Snatch à Toronto, pour laquelle elle écrit et performe depuis 2000. Sa pratique artistique s’inspire d’abord de son parcours à l’Université Concordia (Montréal, Canada), où elle a suivi un programme de littérature anglaise et d’écriture créative, mais aussi de son expérience de travail et de performeuse dans les bars de danseuses nues à Montréal et Toronto. Sasha Van Bon Bon performera des extraits monologues de trois de ses pièces de théâtre-cabaret lors de grande conférence publique « Après C-36 ».

Grace Van Ness

Grace Van Ness est une travailleuse du sexe, pornographe et artiste multimédia. Elle s’intéresse à l’intimité et à la justice sociale, et accorde une grande importance à l’art autoproduit qui permet de créer un nouveau narratif à propos du travail du sexe, et d’humaniser les personnes qui l’exercent. Elle réalise un mémoire-documentaire sur ces thématiques. Son installation vidéo « How Sweet the Sound » sera présentée dans l’exposition Témoigner pour Agir. Grace Van Ness participe en tant que panéliste lors d’une table ronde qui souligne la Journée internationale pour mettre fin à la violence envers les personnes qui exercent le travail du sexe, le 17 décembre, « Après C-36 ». Elle y partagera des réflexions sur comment, en centrant sa pratique artistique sur l’intimité, le passé et le témoignage, elle s’expose à de la violence et de la souffrance, mais aussi elle s’ouvre à une grande guérison.

Catalogue

Le catalogue d’exposition contient des témoignages exclusifs rédigés par les artistes, ainsi que des co-commissaires de l’exposition. Voici le lien pour avoir accès au catalogue en format pdf.

Rapport d’activité

Suite à l’activité de rayonnement Témoigner pour Agir, l’équipe de Cultures du témoignage a consigné les détails de l’expérience dans un rapport que vous pouvez consulter en cliquant ici.