Partager
read more
Maria Nengeh Mensah

Maria Nengeh Mensah, UQAM

Maria Nengeh Mensah est professeure à l’École de travail social et à l’Institut de recherches et d’études féministes de l’UQAM. Elle est la chercheure principale du projet Cultures du témoignage et coresponsable des trois comités de travail. Elle est spécialiste des dynamiques d’exclusion sociale liées à la santé et à la sexualité des femmes, et de l’action collective contre la stigmatisation. Ses principaux intérêts de recherche sont le discours social concernant les marginalités sexuelles et les savoirs/pouvoirs de l’épidémie du VIH/sida.

Janik Bastien-Charlebois

Janik Bastien-Charlebois, UQAM

Janik Bastien-Charlebois est professeure au département de sociologie de l’UQAM et co-chercheure au sein du projet Cultures du témoignage. Elle est responsable du comité de travail sur le témoignage des personnes qui s’identifient comme lesbienne, gaie, bisexuelle, queer, transgenre ou intersexe.

Catherine Chesnay

Catherine Chesnay, UQAM

Catherine Chesnay est professeure au département de travail social de l’UQAM. Elle a complété un doctorat en santé des populations à l’Université d’Ottawa. Elle s’implique dans le Comité des échanges interculturels et internationaux (CEII), le Comité des EQE, ainsi que dans l’équipe de rédaction de Nouvelles pratiques sociales. Ses intérêts de recherche s’articulent autour des thèmes suivants : femmes et prison, intervention avec les groupes, politiques pénales, politiques sociales, sociologie de la santé. Elle est présentement chercheuse principale sur un projet de recherche s’intéressant aux témoignages publics des femmes judiciarisées ou ayant eu des démêlés avec la justice.

Jamie Wilson Goodyear

Jamie Wilson Goodyear, Collège John Abbot

Jamie Wilson Goodyear est un artiste (verre et céramique) et candidat au doctorat en Études et pratiques des arts à l’UQAM (soutenance à l’automne 2020). Sa recherche-intervention doctorale a suivi le développement de Témoigner pour Agir en tant que co-commissaire queer et VIH+. Sa pratique artistique combine une réflexion critique sur les témoignages artistiques, le fait d’être queer et la vie avec le VIH en tant que commissaire et en tant que créateur à la marge entre l’artisanat et l’art. Il est professeur à temps partiel Visual Arts Department and the Arts, Literature and Communications Program au John Abbott College.

Charlotte Guerlotté

Charlotte Guerlotté, COCQ-SIDA

Charlotte Guerlotté est coordonnatrice de la recherche communautaire à la COCQ-SIDA.

Marie Houzeau

Marie Houzeau, GRIS Montréal

Marie Houzeau est la directrice générale du GRIS Montréal. Elle est membre de l’assemblée générale du projet et siège sur le comité de travail sur le témoignage des minorités sexuelles et de genre.

Edward Ou Jin Lee

Edward Ou Jin Lee, U de Montréal

Edward Ou Jin Lee est professeur à l’École de travail social de l’Université de Montréal.

Ève Lamoureux

Ève Lamoureux, Département d’histoire de l’art, UQAM

Ève Lamoureux est professeure au département d’histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Ses recherches portent sur une réflexion art et politique, notamment sur l’art engagé, les arts communautaires et la médiation culturelle. Elle est membre du Centre de recherche Cultures – Arts – Sociétés (CELAT) et de l’Observatoire des médiations culturelles (OMEC). Elle a coédité dernièrement les livres suivants : avec Julie Paquette et Emmanuelle Sirois, Arts. Entre libertés et scandales. Études de cas (Nota Bene, 2020); avec Francine Saillant, InterReconnaissance. La mémoire des droits dans le milieu communautaire au Québec (Presses de l’Université Laval, 2018); avec Magali Uhl, Le vivre-ensemble à l’épreuve des pratiques culturelles et artistiques contemporaines (Presses de l’Université Laval, 2018); et avec Nathalie Casemajor, Marcelle Dubé, Jean-Marie Lafortune, Expériences critiques de la médiation culturelle (Presses de l’Université Laval, 2017).

Julie Lavigne

Julie Lavigne, UQAM

Julie Lavigne est historienne de l’art et professeure au Département de sexologie de l’UQÀM. Elle est membre professeure du Réseau québécois en études féministes et de l’Institut d’études et de recherches féministes. Après avoir obtenu son doctorat en histoire de l’art de l’Université McGill, elle a effectué un stage postdoctoral au Centre de recherche en éthique de l’Université de Montréal (CRÉUM). Ses recherches portent sur l’art contemporain féministe, la représentation de la sexualité en art et dans les téléséries et la pornographie féministe et queer. Elle a publié l’ouvrage La traversée de la pornographie aux éditions du remue-ménage. Elle a aussi dirigé un numéro spécial de la revue Globe. Revue internationale d’études québécoises, « Images et représentations de la sexualité au Québec » et codirigé un numéro de Recherches Féministes sur Femmes et pouvoir érotique. Elle a aussi publié des textes dans les revues Glad !, Feminist Media Studies, Genre, sexualité & société, Recherches Féministes, Les Ateliers de l’éthique, Symposium: Revue canadienne de philosophie continentale, Protée.

Véronique Leduc

Véronique Leduc, UQAM

Véronique Leduc est professeure au Département de communication sociale et publique et au programme d’action culturelle à l’UQAM. Artiste et chercheure associée à divers partenariats, ses recherches et ses pratiques s’articulent à travers des démarches de recherche-création et des perspectives critiques, féministes, queer, intersectionnelles, crip (handicapées) et sourdes. Membre de Cultures du témoignage depuis ses débuts, elle a notamment coordonné la production de trois compilations DVD regroupant des témoignages de personnes vivant avec le VIH et de personnes ayant une expérience du travail du sexe. De concert avec Nengeh Mensah et Ève Lamoureux, elle mène actuellement une étude sur la réception de l’exposition Témoigner pour Agir.

Élisabeth Mercier

Élisabeth Mercier, U Laval

Élisabeth Mercier est professeure adjointe au département de sociologie de l’Université Laval, spécialisée en études sur le genre. Détentrice d’un doctorat en communication, elle s’intéresse aux discours publics sur la sexualité et, plus spécifiquement, aux enjeux de moralisation et de contrôle normatif de la sexualité des femmes. Son travail a été publié notamment dans le Canadian Journal of Communication et la revue Nouvelles questions féministes. Élisabeth a également codirigé un numéro spécial de la revue Genre, sexualité & société sur le thème des « Intimités numériques » et elle siège sur le comité de rédaction de la revue Recherches féministes.

Ken Monteith

Ken Monteith, COCQ-SIDA

Ken Monteith est directeur général de la COCQ-SIDA. Il est membre de l’assemblée générale du projet et siège sur le comité de travail sur le témoignage des personnes vivant avec le VIH. Selon Ken, partager les histoires personnelles est important. Il explore de tels thèmes dans son blog Talk to the Hump ainsi que dans ses contributions à différentes publications en ligne.

Olivier Vallerand

Olivier Vallerand, The Design School, Arizona State University (É.-U.)

Olivier Vallerand est coordonnateur de recherche au GRIS Montréal et professeur au Arizona State University. Il est membre de l’assemblée générale du projet et siège sur le comité de travail sur le témoignage des personnes qui s’identifient comme lesbienne, gaie, bisexuelle, queer, transgenre ou intersexe. Son intérêt pour le projet s’appuie sur plus de vingt ans d’implication dans des organismes communautaires et associations étudiantes travaillant à la lutte contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie et plus spécifiquement sur son expérience de témoignage dans les écoles avec GRIS Montréal et GRIS Québec depuis 2001.

Sandra Wesley

Sandra Wesley, Stella

Sandra Wesley est directrice de Stella, l’amie de Maimie.


Collaborateurs.trices

  • Alexandre Baril, École de service social, U d’Ottawa
  • Sam Bourcier, Université Lille 3 (France)
  • Karine Espineira, Observatoire des transidentités (France)
  • Marie-Ève Gauvin, Service social, Cégep régional de Lanaudière
  • Claire Lahuerta, Centre de recherche sur les médiations, U de Lorraine (France)
  • Hélène Martin, Haute école de travail social et de la santé (Suisse)

Autres contributeurs.trices

Nous tenons à remercier chaleureusement les personnes qui ont participé et contribué au projet au fil des ans :

  • Aj Ausina Dirtystein, chercheure postdoctorale, IREF-UQAM
  • Alain Ayotte, adjoint de recherche (histoire de l’art), UQAM
  • Alexandra Uhrig, stagiaire (anthropologie), Université Concordia
  • Anna-Aude Caouette, Stella l’amie de Maimie
  • Aurélie Hot, coordonnatrice de la recherche communautaire, COCQ-SIDA
  • Bruno Laprade, PolitiQ – queer radical Montréal
  • Carol-Anne Vallée, adjointe de recherche (travail social), UQAM
  • Catherine Lebel, adjointe de recherche (travail social), UQAM
  • Chris Bruckert, Département de criminologie, Université d’Ottawa
  • Elena Santana Parrilla, stagiaire (psychologie), Université Concordia
  • Elizabeth Miller, Département de communications, Université Concordia
  • Émilie Laliberté, Stella l’amie de Maimie
  • Emily Symons, Prostitutes of Ottawa-Gatineau Work, Educate & Resist (POWER)
  • Erin Benzakein, stagiaire (études libres), Université Concordia
  • Eve-Lyne Cayouette Ashby, Centre d’histoire orale et de récits numérisés (CHORN), Université Concordia
  • Florence Marchand, adjointe de recherche (travail social), UQAM
  • Gabriel Giroux, adjointe de recherche (travail social), UQAM
  • Gabrielle Bouchard, Centre des luttes contre l’oppression des genres
  • « Gary », Aide aux trans du Québec (ATQ)
  • Geneviève Chicoine, Service aux collectivités, UQAM
  • Ian Bradley-Perrin, stagiaire (histoire), Université Concordia
  • Isabelle Robichaud, adjointe de recherche (travail social), UQAM
  • Joyce Rock, Stella l’amie de Maimie
  • Julie Marceau, adjointe de recherche (sexologie), UQAM
  • Kelsey Traikov, stagiaire (étude des femmes), Université Concordia
  • Kira McLean, stagiaire (psychologie et études interdisciplinaires en sexualité), Université Concordia
  • Laura Gagnon, adjointe de recherche (travail social), UQAM
  • Laurence Gagnon, adjointe de recherche et coordonnatrice de l’exposition Témoigner pour Agir (travail social), UQAM
  • Laurie Fournier, adjointe de recherche (travail social), UQAM
  • Martine Delvaux, Département d’études littéraires, UQAM
  • Maryka Henry, adjointe de recherche (sociologie), UQAM
  • Mathieu-Joël Gervais, Aide aux trans du Québec (ATQ)
  • Maude Ménard-Dunns, adjointe de recherche (travail social), UQAM
  • Mélina Bernier, coordonnatrice de la recherche communautaire, COCQ-SIDA
  • Mélyssa Legault, Aide aux trans du Québec (ATQ)
  • Myriam Pomerleau, adjointe de recherche (travail social), UQAM
  • Philip Lichti, CHORN, Université Concordia
  • Simon Corneau, Département de sexologie, UQAM
  • Sindi Numa, stagiaire (biochimie), Université Concordia
  • Stéphanie Alyson Gravel, Aide aux trans du Québec (ATQ)
  • Steven High, Département d’histoire, Université Concordia
  • Sylvie Jochems, École de travail social, UQAM