Ari de B, danseuse et penseuse engagée

ari de b

Ari de B, danseuse et penseuse engagée, nous parle de son expérience en tant que femme lesbienne, algérienne et féministe, qui repense les notions associées à la corporéité et qui se réapproprie son corps par le mouvement. Elle se découvre notamment à travers le voguing ou le waacking- des types de danses créées par les communautés LGBT afro-américaines dans les années 1970 et toujours célébrées à ce jour comme forme de résilience et de résistance.

«Un corps racisé, un corps non normé, un corps queer, un corps un peu freaky, un corps gros, bien quand il se met en mouvement, quand il danse, il exprime quelque chose. Il s'identifie lui-aussi, c'est une conscientisation, c'est une mise en mouvement politique. Et pour moi rien que ça, de mettre des mots là-dessus et d'avoir un discours à côté de ma mise en mouvement à moi-même, ben je trouve que ça c'est politique!»


Cliquez ici pour entendre son témoignage complet.