Visionnement du film «Orchids : My Intersex Adventure»

Réalisé par la jeune documentariste australienne Phoebe Hart, Orchids: My Intersex Adventure suit la formule d'un voyage en voiture («road movie») dans lequel Hart se déplace à travers l'Australie à la rencontre de personnes intersexes. Avant la projection du film, Janik Bastien-Charlebois, professeure de sociologie à l'UQAM, a présenté une conférence d'introduction : «Du discours médical à la narration de soi : devenir sujet intersexe». Le visionnement a été suivi d'une période de discussion. L'activité a eu lieu le 22 mai 2014, à l'UQAM.

Dans le film, Hart se lance dans un voyage ayant pour but de se découvrir, d'accueillir le futur et de se réconcilier avec un passé de honte et de secret familial entourant son intersexualité. Malgré le refus catégorique de sa mère de participer à son film, Phoebe poursuit sa quête et caméra à la main, elle entre en lien avec d'autres personnes intersexes. Elle prend la route et réfléchit à sa jeunesse en compagnie de sa sœur Bonnie, ainsi qu'avec le soutien de son partenaire, James.

Stratégie de contestation des discours, des pratiques et de l'autorité médicales, la narration et la production artistique intersexes insistent sur la validité de la diversité des corps sexués, de même que sur la véritable origine de leurs souffrances : la conformation forcée de leur être sous prétexte d'assurer leur bien. Comme l'a expliqué la professeure Bastien-Charlebois, la démarche autobiographique et réflexive de Phoebe Hart, personne intersexuée, en est un riche exemple.

Cette activité a été présentée par le projet Cultures du témoignage en partenariat avec l'Institut de recherche et d'études féministes, le groupe Sexualités, Vulnérabilités et Résilience et la Chaire de recherche sur l'homophobie.

Orchids : My Intersex Adventure (2010). Réalisation : Phoebe Hart. 60 min. Anglais, sous-titré français.