Congrès international des Recherches Féministes dans la Francophonie 2018 (CIRFF)

Maria Nengeh Mensah a fait une présentation intitulée « Le côté féministe 'killjoy' de l'exposition Témoigner pour Agir : historique, bilan et enjeux » lors de la 8e édition du CIRFF à Paris en août 2018. La professeure Julie Lavigne a présenté « Utopie féministe et queer : le travail pornographique de Courtney Trouble ».

Le côté féministe 'killjoy' de l'exposition Témoigner pour Agir : historique, bilan et enjeux (Mensah)
Témoigner pour Agir est une exposition d'oeuvres sur le vécu en tant que personne gay, lesbienne, bisexuelle, intersexe, queer, non-binaire, trans*, ayant une expérience de travail du sexe ou vivant avec le VIH/sida. L'exposition a eu lieu à Montréal/Canada (2017-18) et visait à sensibiliser les publics en faisant connaitre la pluralité et les intersections des expériences et des histoires de personnes stigmatisées en raison de préjugés qui sont associés à l'orientation sexuelle, à la sexualité récréative ou commerciale, au statut sérologique VIH+, à l'expression du genre et du corps. J'introduirai la posture critique de la figure de la rabat-joie féministe, la « féministe killjoy » décrite par la philosophe Sara Ahmed (2010, 2017). Par sa dimension collective, sa sensibilité volontaire et la provocation d'un certain malaise – malheur chez les visiteurs, l'exposition a créé un lieu d'appartenances, d'échanges et de transformations multiples. Elle a rappelé que malgré l'apparence de l'égalité et de l'inclusion en matière de diversité sexuelle et de genres, les normes sociales sont encore rigides et dévastatrices. Les témoignages artistiques ont non seulement invité les visiteurs à explorer les récits personnels et intimes des artistes, ils ont également favorisé leur engagement dans une réflexion à propos de leurs propres expériences.

 

Utopie féministe et queer : le travail pornographique de Courtney Trouble (Lavigne)
Une pornographie alternative se développe depuis les années 1980 qu'elle soit pour femme, pour couple, lesbienne, dyke ou queer. Dans le corpus de pornographie alternative analysé, la pornographie queer s'avère la plus utopique dans son désir de changer de l'intérieur le cadre hétéronormatif de la pornographie mainstream en diversifiant les scripts sexuels et de genre. Pour la présentation, nous allons nous concentrer sur la production de la cinéaste de pornographie queer Courtney Trouble.